En Haute-Savoie, l’entreprise ActivUP lance le concept du « walking desk »



Un mode de travail déjà adopté dans la Silicon Valley, le « treadmill desk » ou « bureau tapis roulant » débarque en France. Étant donné que l’activité physique au travail est l’une des premières préoccupations des entreprises, ActivUP cherche, à travers ses « walking desks », à solutionner le travail en position assise prolongée qui condamne notre santé et notre qualité de vie.

Un concept qui a rapidement fait le bonheur des salariés français

La startup française ActivUP propose un nouveau modèle de bureau équipé d’un tapis de course pour allier les exercices physiques au travail. L’idée est tout simplement de bouger tout en travaillant. Grâce à ce bureau de marche, le salarié est plus efficace. En effet, le fait de rester actif favorise une meilleure oxygénation du cerveau par conséquent, une amélioration de la productivité. Par ailleurs, les risques d’apparition de problèmes de santé, notamment l’hypertension, les maladies cardiovasculaires ou encore le mauvais cholestérol, et de stress sont réduits.

Il a été prouvé que les exercices physiques de faible intensité influencent sur le moral de l’employé qui sera plus positif et motivé. Aux États-Unis, ce concept a pour objectif de lutter contre l’obésité, mais en France, il assure bien-être et apporte une solution au travail assis. D’après le PDG d’ActivUP, l’activité physique par le Walking Desk constitue l’alternative idéale pour assurer des progrès au sein d’une entreprise.

Une technologie au service de la santé

Si l’Organisation mondiale de la santé estime qu’une vingtaine de minutes de marche par jour suffit pour préserver une bonne condition physique, ces bureaux tapis répondent bien à cette exigence. De fonctionnement réglable, ils peuvent parfaitement être ajustés selon les besoins de ceux qui les utilisent. Chaque « bureau sportif » dispose d’un tapis roulant et d’une table dont la hauteur est réglable pour y poser l’ordinateur ou la tablette.

En réalisant une heure de marche par jour, l’employé dépense environ 150 à 300 Calories ce qui est juste assez pour maintenir la forme et rester boosté au niveau de la concentration. Bien que ce système présente un large éventail d’avantages notables, le temps d’adaptation à ce mode de travail n’est pas moindre. Il faut absolument s’y habituer pour être sûr de connaître le confort de l’utiliser.

Une tendance au franc succès dans la région

Ce nouveau genre d’équipement professionnel est aujourd’hui adopté par de grandes firmes internationales. Même l’ONU et L’Oréal ont choisi d’en faire usage. Il se répand progressivement à travers toute la France, après avoir fait ses preuves au sein de l’entreprise Haute-Savoie Habitat dans le département du même nom.



Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Agendis : bien gérer les ressources du SDIS

Afin de gérer au mieux le service départemental d'incendies et de secours, les pompiers s'équipent de plusieurs...

Comment créer un impact de marque en ligne ?

La concurrence est rude pour les entreprises, qui doivent faire face à toutes les options mises à...

Email : quelle est la différence entre Cc et Cci ?

Actuellement, nous envoyons des mails à longueur de journée. Et pourtant beaucoup se demandent encore à quoi...

LibreOffice et OpenOffice : quelle est la différence ?

De nos jours, nous utilisons tous des logiciels de traitement de texte. Et parmi les plus connus...

Adresse IP : comment la connaître et à quoi sert-elle ?

De nos jours, il est presque impossible de se passer des ordinateurs, des smartphones, des tablettes... Tous...

Ouvrir une boutique en ligne : les facteurs à ne pas négliger

Ouvrir un e-commerce n'est pas aussi simple et rapide qu'on peut penser. Bien sur, la création du...