Le mouvement des Gilets jaunes aurait coûté très cher : êtes-vous sûr que votre entreprise est bien assurée ?



Le chiffre n’est pas encore tout à fait précis et ne le sera sans doute jamais, mais le mouvement des Gilets jaunes aurait déjà coûté plus de 100 millions d’euros aux assureurs. Une somme colossale que l’on a tout à fait le droit de trouver nécessaire si l’on adhère à ce mouvement et à ses objectifs. En revanche, que vous adhériez au mouvement ou non, il faut absolument vérifier que vous êtes correctement assuré en cas de problème.

Des pertes importantes

Certes, le mouvement des Gilets jaunes a déjà coûté très cher aux assureurs, mais ce montant ne prend pas en compte les nombreux dommages qui ne seront jamais remboursés, faute d’une couverture suffisante et multirisque. Voilà pourquoi il est très important de s’assurer que votre entreprise est parfaitement assurée.

D’abord, il y a évidemment les risques liés à la casse de votre matériel ou de vos locaux. Malheureusement, toutes les manifestations n’ont pas été pacifiques et beaucoup d’entreprises ont vu leurs locaux ou leurs magasins être saccagés. Cependant, il faut également s’assurer d’être couvert en cas de perte importante de revenus liée à cette actualité, quel que soit votre secteur.

Une assurance multirisques pour tous les secteurs

Dans certains secteurs, comme celui du BTP par exemple, peu d’entrepreneurs songent à s’assurer au-delà des polices obligatoires. Pourtant, il existe des assurances multirisques, comme celle présentée sur assurance-pour-construction.fr, qui vous couvre pour presque toutes les situations qui mettraient en péril votre activité.

Effectivement, pour un entrepreneur du BTP, comme pour les autres, il est très important de penser aux risques liés à sa profession. Dans le cas du BTP, cela concerne évidemment les risques du travail qui pèsent sur les employés et les vices de construction qui pourraient apparaître et rendre le bâtiment inutilisable.

Cependant, comme pour toutes les autres entreprises, des risques plus larges pèsent sur les épaules des entrepreneurs et des artisans. Si le mouvement des Gilets jaunes est un bon exemple de perturbation, elles peuvent être nombreuses et de différentes natures, mais elles résultent toutes souvent à une diminution de l’activité et des revenus. Une assurance multirisques vous couvre dans ce cas-là.

Assurez bien votre matériel

Lorsque vous souscrivez à une assurance pour votre entreprise, vous devez prendre la peine de vous renseigner sur les obligations légales. Dans le BTP, par exemple, la loi Spinetta oblige tous les professionnels du secteur, entrepreneurs comme artisans, à souscrire à une assurance décennale qui couvre tous leurs travaux pendant dix ans à compter de la livraison.

Cependant, les assurances décennales ne couvrent pas toujours systématiquement vos locaux, vos employés et votre matériel. Comme pour n’importe quelle activité, vous devez impérativement prendre le temps de demander des devis pour vous assurer que votre entreprise est totalement couverte et que vous ne prenez aucun risque.



Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Agendis : bien gérer les ressources du SDIS

Afin de gérer au mieux le service départemental d'incendies et de secours, les pompiers s'équipent de plusieurs...

Comment créer un impact de marque en ligne ?

La concurrence est rude pour les entreprises, qui doivent faire face à toutes les options mises à...

Email : quelle est la différence entre Cc et Cci ?

Actuellement, nous envoyons des mails à longueur de journée. Et pourtant beaucoup se demandent encore à quoi...

LibreOffice et OpenOffice : quelle est la différence ?

De nos jours, nous utilisons tous des logiciels de traitement de texte. Et parmi les plus connus...

Adresse IP : comment la connaître et à quoi sert-elle ?

De nos jours, il est presque impossible de se passer des ordinateurs, des smartphones, des tablettes... Tous...

Ouvrir une boutique en ligne : les facteurs à ne pas négliger

Ouvrir un e-commerce n'est pas aussi simple et rapide qu'on peut penser. Bien sur, la création du...