La signature électronique se déploie dans les différents secteurs



Avec l’avènement du numérique, un grand nombre de services ont dû changer leur mode de fonctionnement. Poussée très fortement par le gouvernement français, la numérisation des entreprises propose donc de nouvelles façons de consommer plus rapides et plus simples. C’est exactement dans ce contexte-là que la signature électronique est en train de se déployer dans de nombreux secteurs.

La signature électronique s’invite dans l’éducation

De plus en plus, avec la hausse de jeunes adultes voulant s’instruire et se former, les universités et les écoles se retrouvent facilement submergées par la masse de documents. Outre l’aspect économique que peuvent ressentir les établissements de formation professionnelle, l’impact écologique de la production de papier influe aussi fortement sur l’acquisition de la signature électronique.

Ce nouveau mode de fonctionnement permettrait donc à ces établissements de profiter de certains avantages :

  • Une économie d’argent,
  • Une économie de temps pour les étudiants qui doivent parfois signer des dizaines de feuilles,
  • Un moindre impact écologique,
  • Une sécurité accrue, car la signature électronique permet aussi d’éviter un grand nombre de fraudes en utilisant notamment des données biométriques.

Tous ces avantages font de la signature électronique, un outil futuriste qui permettra aux étudiants, mais aussi aux établissements de profiter d’un moyen rapide et économique pour signer une convention de stage, une inscription ou alors des demandes de CROUS.

La signature électronique dans un grand nombre de secteurs innovants

En septembre 2020, le gouvernement français annonçait son plan de relance « France Relance ». Dans celui-ci, figurait un volet très important pour la transition numérique des entreprises. La dématérialisation est donc à l’ordre du jour pour un grand nombre de secteurs.

Tout d’abord, le monde du numérique est déjà fortement impacté par ce changement et propose déjà massivement la signature électronique pour signer des contrats de travail et autres documents. En outre, le secteur des ressources humaines tend aussi vers cette innovation pour simplifier et sécuriser la signature d’un contrat de travail. En tant qu’étudiant, vous aurez bien évidemment à faire face à la signature électronique dans les années à venir.

Par ailleurs, cette nouvelle forme de signature s’invite aussi dans des secteurs plus traditionnels. En effet, de nos jours, l’industrie immobilière, les compagnies d’assurances et les mutuelles ou encore le commerce font petit à petit l’acquisition de la signature électronique.

De plus, en ces temps de distanciation sociale et de gestes barrières, la signature électronique s’impose comme une solution de taille. En effet, elle permet d’éviter au maximum le contact, car celle-ci peut être apposée au bas d’un document sans bouger de chez vous.



Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Agendis : bien gérer les ressources du SDIS

Afin de gérer au mieux le service départemental d'incendies et de secours, les pompiers s'équipent de plusieurs...

Comment créer un impact de marque en ligne ?

La concurrence est rude pour les entreprises, qui doivent faire face à toutes les options mises à...

Email : quelle est la différence entre Cc et Cci ?

Actuellement, nous envoyons des mails à longueur de journée. Et pourtant beaucoup se demandent encore à quoi...

LibreOffice et OpenOffice : quelle est la différence ?

De nos jours, nous utilisons tous des logiciels de traitement de texte. Et parmi les plus connus...

Adresse IP : comment la connaître et à quoi sert-elle ?

De nos jours, il est presque impossible de se passer des ordinateurs, des smartphones, des tablettes... Tous...

Ouvrir une boutique en ligne : les facteurs à ne pas négliger

Ouvrir un e-commerce n'est pas aussi simple et rapide qu'on peut penser. Bien sur, la création du...