Ouvrir une boutique en ligne : les facteurs à ne pas négliger | Goodies.pro

Ouvrir une boutique en ligne : les facteurs à ne pas négliger

Femme avec ordinateur portable

Ouvrir un e-commerce n’est pas aussi simple et rapide qu’on peut penser. Bien sur, la création du site se fait en quelques clics, mais il faut travailler en amont : statut juridique, produits à vendre, stratégie webmarketing, budget, etc. Voici les facteurs à prendre en compte quand vous ouvrez votre boutique en ligne.

Le choix du produit et la communication autour de celui-ci

Le choix du produit va être déterminant pour le succès de votre e-commerce. Il est toujours préférable de faire une étude de marché pour cerner l’offre et la demande et réussir à vous positionner tout en vous démarquant.

Il existe tout de même un cas de figure plus délicat : choisir un secteur « borderline », c’est-à-dire avec des indications juridiques floues. La vente de graines de cannabis en fait partie, puisque les graines mâles ne produisent pas de substance psychoactive, par exemple. Dans ce cas, il est important de bien communiquer sur votre site. Il faut penser au client et à sa perception de votre boutique. Par conséquent, vous avez plusieurs solutions comme :

  • indiquer des avis Trustpilot ou autre, provenant de clients satisfaits
  • mettre en place un système de paiement intuitif et sécurisé pour gagner la confiance de l’internaute
  • miser sur un UX design poussé pour offrir une expérience utilisateur plus que satisfaisante et mettre les visiteurs en confiance

Des informations claires et compréhensibles de tous

Comme nous l’avons vu dans un précédent article, il existe diverses étapes pour ouvrir un commerce en ligne. Toutefois, il ne faut surtout pas négliger la réglementation.

Les droits de rétractation

Il est important d’indiquer aux clients leurs droits de rétractation. Le délai est de 14 jours calendaires. L’internaute sera rassuré s’il sait qu’il peut changer d’avis et sera plus en confiance. Il existe toutefois quelques exceptions sur ce droit de rétractation (produits périssables, biens personnalisés, prestations de service, etc). Sachez que si vous ne fournissez pas les informations indiquant le délai du droit de rétractation, il est prolongé de douze mois après l’expiration du délai initial.

Le délai de livraison

Attention, le délai de livraison peut être un argument d’achat, mais aussi un frein. Néanmoins, ne soyez pas vague sur le sujet car sans indication, vous risquez de perdre votre client. De plus, à défaut d’une date ou d’un délai, le bien doit être livré 30 jours au plus tard après la signature du contrat de vente. Plus votre délai sera court, plus vous optimiserez vos chances de vendre.

Les prix

Bien sur, vous devez communiquer clairement vos prix. En effet, les internautes scannent une page en quelques secondes et si le tarif n’est pas facilement accessible, vous perdez toutes vos chances de vendre. La première chose que le prospect va chercher, c’est bel et bien le prix, puis le délai de livraison et les frais de port, s’il y en a.

Vendre à distance est un challenge. Il faut cerner les besoins du client et répondre aux questions qu’il peut se poser. C’est pourquoi une communication claire est fondamentale pour gagner la confiance des internautes et espérer réaliser des ventes conséquentes.

 

Laisser un commentaire sur "Ouvrir une boutique en ligne : les facteurs à ne pas négliger"

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.


*