Covid-19 : bénéficier du prêt garanti par le gouvernement

Depuis le début du confinement, les entreprises frappées par la crise sanitaire ont droit à un prêt garanti par l’Etat. Voici ce que vous devez savoir sur cette aide.

Personne ne sera mis de côté

Le gouvernement a lancé ce dispositif d’aide aux entreprises en difficulté depuis le 25 mars 2020. En effet, le ministre de l’économie et des finances, Mr Bruno Le Maire, a déclaré que « personne ne serait laissé de côté ». Au vu des dégâts majeurs que les entreprises ont subi à cause du confinement, le PGE (prêt garanti par l’Etat) est proposé afin de soutenir les entrepreneurs et leur activité.

Ce crédit accordé par les banques est destiné à toutes les sociétés qui ont été confrontées à des manques importants de trésorerie. Pour en bénéficier, comme pour demander un crédit interdit bancaire, différentes démarches sont à suivre.

Une enveloppe globale

L’Etat a prévu une enveloppe globale de 300 milliards d’euros pour assurer le financement de ces prêts bancaires. Il s’agit d’un système inédit qui va permettre aux banques d’accorder ces crédits dans de bonnes conditions.

Le PGE est à destination de toutes les entreprises : artisans, entrepreneurs, micro-entrepreneurs, auto-entrepreneurs, associations, professions libérales, fondations, grandes et petites entreprises. En effet, le dispositif n’oublie personne. Tous les secteurs confondus peuvent faire la demande à leur banque afin de pouvoir bénéficier de cette aide inédite.

Cependant, une garantie publique de 80 % est prévue pour les entreprises de moins de 5000 salariés. Les autres prêts profitent d’une garantie de 70 à 90 % en fonction de la taille de la société. De plus, les taux d’intérêts sont très faibles, ils tournent autour de 0,25 %.

Pas de marges pour les banques

En ce qui concerne le coût de financement, les banques ne prendront pas de marges sur ce prêt. A titre d’exemple, pour un emprunt de 150 000 euros pour une entreprise présentant un chiffre d’affaires de 600 000 euros, le coût de la garantie revient à la fin de la première année à 375 euros.

Pour un prêt de 2,5 millions d’euros à partir d’un chiffre d’affaires s’élevant à 10 millions d’euros, la société devra rembourser 6250 euros la première année. Autrement dit, le système avantage les entreprises sans que les banques ne réalisent forcément une marge.

Des démarches simplifiées

Si vous souhaitez bénéficier de cette aide exceptionnelle, c’est très simple. Il vous suffit de contacter votre banquier et de lui demander comment recevoir le PGE. Après examen de votre dossier, la banque établira le taux d’intérêt ainsi que le montant du crédit.

Articles similaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Derniers articles

Oze : une révolution numérique pour l’éducation dans les Yvelines

En travaillant dans le secteur des affaires, il est toujours nécessaire de se tenir au courant des...

Hébergement cloud vs partagé : que faut-il comprendre ?

Deux options majeures sont souvent envisagées pour héberger un site web : l'hébergement cloud et l'hébergement partagé....

Site internet pro : quelles sont les tendances de design actuelles ?

Vous souhaitez créer un site qui vous démarque de la concurrence ? Mieux, vous désirez booster votre...

Comment faire pour réussir sa prospection sur LinkedIn ?

LinkedIn est devenu un outil incontournable pour tous les professionnels qui souhaitent développer leur réseau et prospecter...

Comment convertir un fichier jfif en jpeg, notre tuto

Actuellement, il existe plusieurs formats d’images numériques. On peut citer PNG, JPEG, SVG… On peut les confondre...

L’histoire et l’évolution des casinos en ligne

Les casinos en ligne ont connu un grand succès dans le monde des jeux d’argent sur internet....